Muddy Monk, ultra sensible

Il n’y a qu’à se rappeler le clip du désormais tube “Le Code” de Myth Syzer pour avoir une certaine image de l’univers de Muddy Monk, larme à l’oeil, chantant l’amour et les maux qui vont avec comme personne. En 2018, le suisse sortait son premier et excellent album “Longue Ride” et répondait largement aux attentes placées en lui après ses premières apparitions remarquées.

Deux ans plus tard, il revient avec un nouvel EP, “Ultra Tape”, comportant 5 titres. Composés avec une nouvelle machine (l’Akai MG1214), ces derniers se veulent plus bruts et plus radicaux. Une facette qui déteint également sur les thèmes abordés par Muddy Monk, tristes mais jamais fatalistes, comme s’il nous faisait contempler la beauté du désespoir. En somme, 15 minutes de poésie en musique, entre rêves et mélancolie, à écouter encore et encore.

Posts created 127

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut